Publié dans Non classé

Le monde numérique des jeunes générations

Avec les années, la consommation d’internet croît à haute vitesse. En 2016, au Québec, selon l’institut de la statistique du Québec, 88.1% des gens étaient branchés sur internet pour usage personnel ainsi que 90.2% des entreprises. Le Web ne cesse de se perfectionner et offre de plus en plus de possibilités aux usagers ainsi qu’aux entreprises de s’épanouir. Et vous, comment utilisez-vous le Web à vos fins personnelles et professionnelles?

Chaque génération l’utilise de diverses façons et apporte une dynamique différente en organisation. Les membres de la génération Y et Z sont ceux qui se servent le plus du Web, des médias sociaux, des applications et de la messagerie instantanée. En entreprise, ils sont très aisés et rapides avec les multiples interfaces du Web. D’ailleurs, ils sont connectés en tout temps, même sur les heures de travail.

ce3-generation-y-z-travail---mobLes petits joujoux technologiques tels que les IPhone, téléphones intelligents ou tablettes  nous donnent accès à une panoplie de fonctions : caméra, liste de contacts, musique, messagerie instantanée, etc. Ils sont d’ailleurs employés de plus en plus pour naviguer sur le Web et directement par les applications que l’ordinateur portable.                                                                                                               Source : https://www.entreprisedufutur.com/actualites/generations-y-et-z-quand-le-travail-en-entreprise-devient-lifestyle

Leurs avantages est que tout est à portée de mains grâce aux nombreuses applications natives et Web. Côté pratico-pratique, les applications natives sont connectées avec les fonctions de géolocalisation, de votre caméra et autres. De plus, les applications Web deviennent de plus en plus ‘responsives’, donc elles s’adaptent au format d’écran de votre appareil.

Le cellulaire toujours en mains, il est facile d’être connecté continuellement sur les réseaux sociaux. En plus, le fait d’y trouver ses amis et ses groupes d’appartenances explique en autres leur popularité. Ils permettent aux gens ainsi qu’aux entreprises de créer des communautés dans lesquelles ils peuvent échanger des informations, des photos, des vidéos, etc. Ils sont de vrai moteur communicationnel et un petit bijou pour les entreprises.

seotips4fresher-web-2.0-sites-list[1]

Source : https://www.updateland.com/top-88-web-20-sites-list/

Qui dit Web 2.0 évoque le passé. Cependant, certaines astuces qui ont émergé du Web 2.0 comme le crowdsourcing restent une méthode brillante de collecte d’informations qui utilise peu de ressource pour une entreprise. Ça fait appel à la société pour amasser des idées tout en prenant e pouls de celle-ci. Selon Nicolas de Critizr, le crowdsourcing :

Mêlant fréquemment contributeurs experts et amateurs, il permet de démultiplier l’acquisition puis le partage de connaissances pour aider l’ensemble d’une audience.

D’ailleurs, il me semble evident, aujourd’hui, lorsqu’on fait mention du Web 2.0 dans lequel les usagers peuvent interagir, créer du contenu, être vu et puis maintenant qu’on parle d’intelligence artificielle ou bien de chatbots qu’une nouvelle ère émerge.

Les chatbots tels que Siri, Google now, Activision, MedWhat, etc. sont déjà parmi nous et les entreprises de toutes sortes veulent innover sur cette tendance. Bien qu’ils proposent maints services, dont un service 24 heures ou bien qu’ils soient programmés pour déceler les ‘fake news’, ils sont toutefois limités et ‘ils auront une répercussion sur la société en occasionnant des pertes d’emplois.

Bref, avec l’évolution grandissante des technologies et des jeunes générations qui s’implantent davantage sur le marché du travail, il est bénéfique de rester connecté afin de suivre la cadence. Les membres des générations Y et Z n’ont aucune difficulté à ce niveau et c’est bien pour cette raison qu’ils apportent une nouvelle dynamique au sein des organisations. Mais qui suivra après la génération Z ? Dans quel monde technologique seront-ils ? Sur le Web, on parle déjà de la génération Alpha ou bien de la K, mais aucun nom officiel n’a fait surface encore.

Par Anne-Marie Fournier

 

Sources :

https://cefrio.qc.ca/blogue/numerique-par-generation/numerique-cinq-generations-internautes/

https://www.generation-nt.com/creer-application-native-web-webapp-etude-actualite-1948795.html

https://business.critizr.com/blog/qu-est-ce-que-le-crowdsourcing

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s